Publicités Atol

1970 Premier spot Atol
Ce spot est le tout premier de l'enseigne Atol. En noir et blanc, il montre plusieurs dizaines d'opticiens en blouse blanche, les yeux bandés. Au fur et à mesure que la caméra avance, les opticiens s'écartent de son chemin et l'on voir apparaître derrière eux le logo de la marque. En voix off : "1204 opticiens seraient-ils aveugles ? Non, quand 1204 techniciens vous proposent les verres Atol et les lunettes Atol, ils savent pourquoi. Comme eux, adoptez : Atol."
1987 Le singe
Plusieurs personnes sont devant une cage dans laquelle est enfermé un singe. Les commentaires fusent : "On dirait l'oncle Paul !", "Il paraît que c'est très intelligent !", "Plutôt malin !", "Malin comme un singe !". Le singe réussit à attraper des lunettes dans la poche de l'un des visiteurs et commence à jouer avec. Le singe s'esclaffe tandis que l'homme se plaint : "Mes lunettes !...". Le plan suivant montre les visiteurs du singe enfermés à leur tour dans la cage pendant l'animal ricane et fait des galipettes à l'extérieur, devant eux. Voix off : "Avec les lunettes Atol, la vue est belle ! Opticiens Atol."
1992 Priorité à la vue
Sur fond de brouhaha de restaurant de fast-food, on voit en gros plan une pince de cuisine attraper une paire de lunettes posées sur un grill pour les mettre sur le steak d'un hamburger. On entend en voix off : "Et une paire, une !" alors que des cornichons et l'autre moitié du pain viennent finir de composer le sandwich et que la sauce dégouline sur l'un des verres des lunettes. Le texte de la voix off s'affiche à l'écran : "En confondant parfois l'optique et la restauration rapide, certains vous prennent pour un cornichon. Chez Atol, nous prenons le temps qu'il faut. Ni plus, ni moins. Atol : priorité à la vue."
2000 Antoine
Harnaché en haut du mât d'un voilier, le chanteur Antoine observe l'horizon, une main portée en visière pour se protéger de l'éblouissement du soleil. Il attrape alors une paire de lunettes dans sa poche et lance : "Vue d'un atoll, elle est pas belle, la vue ?" La caméra se recule et l'on peut voir que le bateau est en fait posé sur un échafaudage, sur une mer formée par une bâche en plastique et devant un décor de ville. Le chanteur crie, depuis le haut de son mât : "Atol ! Les opticiens !".
2003 Les inséparables
Deux oiseaux inséparables son posés sur la branche d'un arbre. Derrière eux, on perçoit une mer bien bleue. Le chanteur Antoine, tout près d'eux, explique : "Les inséparables, jamais l'un sans l'autre..." mais il est interrompu par une voix venue de nulle part : "Toujours par deux ! Comme le Duo Soleil d'Atol !". Un homme en costume de ville arrive en parachute et se pose devant Antoine : "Aïe ! Même pas mal...", puis continue son argumentaire tout en mettant des lunettes sur le nez du chanteur : "Pour une paire à verres correcteurs achetés, Atol vous offre une paire de solaires, à la vue". Le dialogue continue alors que l'homme remet son équipement : "Alors, vraiment inséparables, les Duo Soleil d'Atol ? - Le professionnel te dit : toujours par deux, sans exception, pour 100% des corrections !". L'opticien en parachute est déjà en train de s'éloigner dans le ciel quand Antoine crie : "Atol ! Les opticiens !".
2011 Collection Ushuaïa
Le mannequin Adriana Karembeu déambule dans un bungalow sur fond de jardin exotique. Elle se dirige vers son dressing coloré en ôtant son peignoir puis ouvre un coffret renfermant une paire de lunettes et une collection d'ornements pour les branches des montures. Elle en essaye plusieurs et explique en voix off : "Inspirée par la nature, Atol crée la collection Ushuaïa. Je change de décor en un clic". Son téléphone se met à sonner et, alors que sa voix se fait entendre, le chanteur Antoine apparaît sur l'écran de l'appareil : "Adriana, tu es prête ?". Adriana Karembeu continue : "Habiller mon regard, c'est essentiel".
2020 Vous avez 40 ans
Un homme est en train de fêter ses 40 ans, entouré de ses amis. Alors qu'on lui apporte le gâteau décoré de bougies allumées et que tout le monde est rassemblé autour de lui, la voix off commence à décrire les petites choses qui changent et qui sont illustrées au fur et à mesure par le personnage central du spot. "Et voilà ! Vous avez 40 ans, et vous n'avez rien vu venir. À quel moment a-t'il commencé à y avoir plus de bougies que de gâteau ? À quel moment avez-vous commencé à faire ça [debout, l'homme croise ses mains dans son dos], et ça [assis sur un canapé, il se tape sur les cuisses avant de se relever], et à dire "Euh, non, moi je vais plutôt prendre un déca...", et depuis quand votre dentiste est plus jeune que vous... ? Quand la "loose" est-elle devenue le "seum" ? Et surtout : à quel moment les mots sont-ils devenus si flous ? Et voilà, vous avez 40 ans... et pour que ce soit moins le seum, Atol vous garantit un confort de vue optimal avec vos verres progressifs. Atol, mon opticien".
Bible-Marques.fr

La Bible des Marques répertorie toutes informations concernant les marques : histoire, coordonnées de contact, slogans et publicités cultes, informations juridiques, etc.

La Bible des Marques n'est affiliée à aucune des marques présentes sur le site et ne serait être tenu responsable en cas d'information erronée. Si vous relevez des informations inexactes, merci de nous en faire part pour correction.

Bio

Médiawix © 2014-2021