Publicités Alain Afflelou

1986 L'Opticien de grand-papa
Ceci est le tout premier spot télé de l'enseigne Alain Afflelou. On y voit un vieux monsieur à lunettes, dégarni, se relever derrière le comptoir d'un magasin poussiéreux. La caméra se rapproche vers le visage de l'homme et des mains féminines enlèvent sa perruque, ses prothèses de joues ridées, de faux nez, fausses lunettes et fausse moustache. Pendant ce temps, la voix off annonce : "L'opticien de grand-papa, basta ! Alain Afflelou : opticien nouvelle génération !". On retrouve ensuite l'opticien entouré de femmes portant des lunettes colorées sur fond de jingle chanté : "On est fou, on est fou, on est fou d'Afflelou !".
1990 Contrat Lentilles Liberté
Une foule de journalistes et de photographes se rue sur Alain Afflelou alors qu'il marche dans le vaste couloir d'un parking d'aéroport. Il continue d'avancer alors que tous se pressent autour de lui en lui posant mille questions : "Êtes-vous d'accord quand on vous appelle le trublion de l'optique, l'enfant terrible des opticiens ? Vous allez innover sur le marché des lentilles ? Vous créez le contrat Lentilles Liberté ? Faut-il une ordonnance ? Est-il vrai que pour 105 francs par mois, les lentilles et les produits d'entretien sont fournis ? Le remplacement si on les abîme ? Et si la vue change aussi ? Des lentilles neuves ? Et on arrête quand on veut ?" Alain Afflelou continue d'avancer tranquillement, souriant et avenant, et répond "Oui" à toutes les questions qui lui sont posées, sauf quand on lui demande s'il va remplacer les ophtalmologistes ("Non !"). Les journalistes s'arrêtent net en s'exclamant "C'est génial !" alors que l'opticien arrive à sa voiture. Une fois installé au volant, il répond : "Non, c'est utile" et referme sa portière.
1994 Le 2Ai - Crash de la voiture
Alain Afflelou se tient en plein milieu d'une route déserte, dans un vaste paysage désertique lui-aussi. Une musique de fond exprime l'approche d'un danger imminent. Gros plan sur la roue d'une voiture qui arrive à vive allure et fait fumer le bitume. Alain Afflelou réapparaît sur le côté de l'écran alors que l'on voit au loin la voiture noire arriver vers lui à grande vitesse. Les plans s'enchaînent ensuite rapidement sur l'opticien et sur la voiture alors qu'il explique, dans le plus grand calme : "J'aimerais vous parler d'une petite révolution : mon verre, le 2Ai. Ce verre est très mince et probablement l'un des plus légers au monde". La voiture continue sa course et, alors qu'elle semble prête à percuter l'homme debout et immobile, s'écrase contre un mur invisible. Afflelou sourit en cognant le verre avec son doigt : "Heureusement pour moi ! Le 2Ai, comme le verre de mes lunettes, n'est pas seulement incassable : il est quasiment invulnérable". Il s'éloigne de la voiture accidentée et continue en voix off : "Quant à son prix au maximum, c'est 700 francs pour les adultes et 400 francs pour les enfants".
1999 La Forty - Les comédiens
Ce spot regroupe les quatre versions d'une publicité vantant les mérites de la Forty, un pack de quatre paires de lunettes "pour voir de près". Le principe est le même à chaque fois : une comédienne ou un comédien parle à sa façon de ses lunettes Forty et le spot se termine par le jingle décliné du slogan : "La Forty, la Forty, la Forty d'Afflelou". Les quatre spots sont réalisés par Élie Chouraqui. Le premier met en scène Marlène Jobert qui dit préférer sa paire de lunettes jaune et dans le suivant, Anouk Aimée lit un livre puis fait mine de devoir répondre au téléphone. Vient ensuite Jean Yanne qui explique qu'il porte ses lunettes pour lire et pour être pris au sérieux quand il va à la banque. Pour finir, Jacques Perrin apprécie beaucoup la toute petite somme de 390 francs pour quatre paires de lunettes.
2003 2Ai - Le boxeur
L'ambiance est agitée dans la salle alors que l'on suit un boxeur jusqu'à ce qu'il monte sur le ring. En cours de match, alors que ce jeune boxer qui semble inexpérimenté a visiblement pris quelques coups, son coach lui remet ses lunettes sur le nez et l'encourage : "Tu lui décroches une bonne droite ! Mets les lunettes, allez go go !". Il s'écroule sous les coups de son adversaire, un géant caricatural du boxer noir américain. Le K.O. est illustré de bulles façon bande dessinée. Le jeune boxer ouvre les yeux alors que son coach l'encourage à retourner au combat : "Vas-y chope-le, relève-toi, tes lunettes elles sont incassables c'est pas grave !". Alain Afflelou prend le relais en riant : "2Ai : Alain Afflelou Indestructible. Il est incassable, indestructible, invulnérable. C'est la ceinture de sécurité des yeux". La cloche sonne la fin du match et le jeune boxeur, très amoché et le protège mâchoire encore dans la bouche, articule difficilement : "Il est fou Afflelou, beaucoup !".
2006 Protect d'Afflelou - Les manchots
Le verre 2Ai a changé de nom, il s'appelle désormais "Protect d'Afflelou". Dans ce spot publicitaire, on voit un paquebot brise-glace transparent, baptisé Afflelou, arriver à vive allure vers une banquise peuplée de manchots qui s'émerveillent devant ce beau navire. Le bateau ralentit sa course quand sa proue s'enfonce dans la banquise, provoquant de l'agitation parmi les manchots, mais il continue sa route et on le voit s'éloigner sous le regard des animaux. On entend alors l'opticien commenter en voix off les images d'un marteau frappant un verre qui ne se brise pas : "Le verre quasi-indestructible existe et je vous le garantis encore plus incassable que l'incassable". Une voix off féminine poursuit l'argumentaire puis c'est l'un des manchots qui s'exprime, en sortant de l'eau pour remonter sur un morceau de banquise : "Il est fou, Afflelou !".
2008 Affinité progressif - Le fil
L'introduction du spot situe son déroulement dans une grande ville américaine que l'on survole quelques instants. On observe ensuite Alain Afflelou équiper un homme d'une paire de lunettes. Il raconte en voix off : "Pour la première fois de sa vie, cet homme porte des verres progressifs". Puis les plans s'enchaînent : plongée sur les rues de la ville, l'homme à lunettes en pleine concentration les yeux fermés, un envol d'oiseaux, puis les pieds d'un funambule sur un fil tendu entre deux immeubles, à plusieurs dizaines de mètres de hauteur. Alors qu'on le voit sous plusieurs angles avancer prudemment, on voit aussi quelques spectateurs isolés le regarder avec attention. Seul le vent se fait entendre avant qu'Afflelou reprenne en voix off : "Heureusement pour lui, il s'y adapte en quelques minutes, comme les 300 000 personnes qui ont déjà choisi mon verre Affinité d'Afflelou". Le funambule termine sa traversée et est accueilli par l'opticien sur le toit de l'immeuble, alors qu'une foule s'est réunie plus bas, dans la rue, pour l'applaudir. Afflelou conclut en voix off : "Cette rapidité d'adaptation, je vous la garantis".
2015 Sharon Stone
Filmé par Luc Besson, ce spot présente pour la première fois Sharon Stone comme égérie de l'enseigne Afflelou. Sur un morceau pop et entraînant, on suit la comédienne américaine alors qu'elle traverse les galeries du Palais Royal, à Paris. Souriante et glamour à souhait avec ses lunettes de soleil, la star produit chez les passants de l'émerveillement et des applaudissements nourris. Elle s'apprête à entrer dans un magasin Afflelou, se retourne en riant vers la foule : "Vous êtes fous !" et referme la porte de la boutique. Puis on l'entend en voix off : "Moi, c'est Afflelou", alors qu'on voit à l'écran s'afficher ce slogan écrit et signé de sa main. Musique : "All About that Bass", Meghan Trainor.
2016 Sharon Stone - Win-Win
On retrouve Sharon Stone dans une belle maison dominant la plage. Elle apparaît derrière un rideau qu'elle ouvre d'un coup et lance, dans un français marqué de l'accent américain : "Moi aussi, j'adore changer !". C'est Alain Afflelou qui continue en voix off, alors que l'on voit la star filmée dans différentes pièces de la maison, habillée de styles et de lunettes différentes à chaque fois : "Oui Sharon, je le sais, et c'est parce qu'on aime tous changer que j'ai créé Win-Win". Stone reprend en voix off : "Je change tout, sauf mon opticien. Moi, c'est Afflelou". La star vient de monter dans une limousine et son visage disparaît derrière la fenêtre qui se relève. Musique : "Vivre l'amour", Simon Walbrook.
2020 Sharon Stone - Magic
Cette fois-ci, c'est entre Paris et Venise que l'on suit Sharon Stone. Elle porte ses lunettes Magic qui ont la particularité de combiner verres correcteurs et solaires en une seule paire grâce à des clips aimantés. La star commence sa journée en feuilletant un livre chez un bouquiniste des quais parisiens, puis on la retrouve attablée pour un café à Venise. Elle est ensuite sous les flash des photographes lors de son arrivée à une soirée que l'on imagine prestigieuse. On l'entend depuis le début en voix off : "Mes Magic, elles sont vraiment magiques. Pour lire : Magic. Au soleil : Magic, non ? Et quand je fais ma star, elles sont encore plus Magic ! Vous, je sais pas. Moi, c'est Afflelou." C'est d'ailleurs lui que l'on entend ensuite conclure le spot : "Quelle que soit votre correction, c'est Magic".
Bible-Marques.fr

La Bible des Marques répertorie toutes informations concernant les marques : histoire, coordonnées de contact, slogans et publicités cultes, informations juridiques, etc.

La Bible des Marques n'est affiliée à aucune des marques présentes sur le site et ne serait être tenu responsable en cas d'information erronée. Si vous relevez des informations inexactes, merci de nous en faire part pour correction.

Bio

Médiawix © 2014-2021